Échographie

Échographies de grossesse

Visualisez le développement de votre futur bébé

Indispensables pour les femmes enceintes, les échographies obstétricales permettent de s’assurer de la bonne évolution du fœtus, d’avoir un suivi gynécologique et de détecter de possibles pathologies gynécologiques. Réalisée à l’aide d’ultrasons émis par une sonde présente à mon cabinet gynécologique, l’échographie permet également d’obtenir des images de son futur enfant. Réalisée par un praticien gynécologue, l’échographie de grossesse est indolore et sans risque pour la future mère et le fœtus.

Échographie de datation

C’est la toute première échographie du suivi de grossesse. Très attendue par les futurs parents, elle est également importante sur le plan obstétrical. Réalisée pendant le 3e mois de grossesse, elle permet de dater la grossesse de façon plus précise que le calcul basé sur la date de début des dernières règles en utilisant la biométrie.

Généralement pratiqué par voie abdominale, cet examen utilise les ultrasons, sans danger pour la mère et le fœtus. Je vous conseille cependant de ne pas mettre de crème sur le ventre le jour de l’échographie car cela peut nuire à la transmission des ultrasons.

La première échographie de grossesse permet également de détecter des pathologies, de vérifier le nombre de fœtus, la vitalité et la morphologie de ce(s) dernier(s), la quantité de liquide amniotique et la présence du trophoblaste (couche cellulaire entourant l’embryon) ainsi que d’effectuer la mesure de la clarté nucale (CN) dans le cadre du dépistage combiné de la trisomie 21.

La deuxième échographie

La seconde échographie pelvienne est pratiquée au 5e mois de grossesse (entre la 20e et la 22e semaine d’aménorrhée) du suivi de grossesse. J’analyse ainsi en détail l’anatomie et la morphologie du fœtus, à savoir le diamètre et le périmètre du crâne et de l’abdomen.

Au cours de cette échographie plus approfondie, j’ai la possibilité de détecter les éventuelles anomalies du fœtus, de préciser l’emplacement du placenta, mais aussi de découvrir le sexe du bébé et, si vous le souhaitez, de vous le révéler ou non.

La troisième échographie

Cette dernière échographie obligatoire est réalisée au cours du 8e mois de grossesse (entre la 30e et la 32e semaine d’aménorrhée). Elle me permet de m’assurer de la bonne croissance de votre bébé et de procéder à un examen morphologique très complet. Certaines anomalies n’étant, en effet, visibles qu’à cette période, elle permet d’en déterminer leur sévérité ou d’anticiper les difficultés lors de l’accouchement.